fbpx
Level up Lifestyle

Créer son entreprise avec le SMIC

Salam ma belle, j’espère que tu vas bien ! 

Il se pourrait que tu n’aies jamais entendu le prénom Chichi Eburu de ta vie. Pourtant, c’est la créatrice de la célèbre marque américaine de maquillage Juvia’s Place. Cette marque est reconnue pour ces palettes qui « sont considérées comme étant « les plus pigmentées du monde ». Je vais t’expliquer comment elle a créer son entreprise avec le SMIC (salaire minimum en France). 

Tous leurs produits sont vegan et cruelty-free, c’est-à-dire non testés sur les animaux, ce qui est une excellente chose. Mais tu dois surement te demander pourquoi est-ce que je parle de cette marque ?

C’est tout simplement car j’aimerai lancer une petite nouveauté sur mon blog. On va dire que c’est un petit focus sur des femmes entrepreneuses, je vous raconterai leur histoire en quelques lignes et surtout ; je partagerai avec vous ce que j’ai appris et qu’on peut toutes en tirer. Je trouve ce concept formidable car j’aimerai bien entreprendre moi aussi. D’ailleurs, la majorité d’entre vous aussi donc c’est super !

L’histoire de Juvia’s Place

Chichi Eburu a créer son business en 2014 avec seulement 2000$ en poche soit environ 1 725€. Ce qui représente environ SMIC brut. Peu de gens le savent, mais elle a commencé à faire des pinceaux. Puis, comme elle avait la peau foncée, elle ne trouvait pas de teinte qui ressortait convenablement sur sa carnation. Par conséquent, elle a lancé sa première palette : The Nubian.

Etant moi-même très foncée de peau, je peux vous assurer qu’avant le boum de Fenty Beauty, c’était compliqué de se trouver ne serait ce qu’un fond de teint correspondant à sa carnation dans les grandes surfaces. Je ne vais pas vous mytho, je ne pouvais pas me permettre d’acheter mon fond de teint chez Estee Lauder.

Les choses commencent à s’améliorer. Néanmoins, il suffit de faire un tour dans les grandes surfaces pour constater qu’il y a encore un grand effort à faire en France. Notamment pour les teintes très claires et très foncée. Pour autant, je ne crache pas sur l’évolution du monde de la beauté. En effet, le plus important c’est le présent, et pour l’instant ce n’est pas trop mal.

La solution de Chichi :

Face à ce problème, elle ne s’est pas contentée de se plaindre comme l’aurait fait certains. Elle a tout simplement créé sa palette. Cela a engendré son renom dans le domaine de la beauté aux États-Unis.

Grâce à la mondialisation et l’influence de l’américanisation, ses produits sont reconnues au niveau international.

En plus de la pigmentation de ses palettes, le packaging est à couper le souffle. Elle a elle même déclaré qu’elle s’inspiraient des beautés du monde et plus particulièrement des beautés africaines.

Elle affirme dans une interview avec @lisaalamode qu’elle s’est rendu compte que dans l’industrie de la beauté, la culture noire n’était pas mise en avant. Donc lorsqu’elle crée ses palettes, elle fait en sorte qu’elles soient représentatives.

Ses palettes sont très vibrantes et extrêmement colorées. Elle dit s’inspirer des festivals, de la musique, des vêtements et des œuvres d’art africaines mais aussi de l’environnement.

Voici ce que j’ai retenu de son histoire :

On peut partir de quasiment rien

Elle a crée son entreprise avec peu et aujourd’hui sa marque est devenue une référence dans le monde de la beauté à l’international. L’important, c’est de se lancer !

Il faut savoir faire la différence

Chichi Eburu à analyser un problème dans l’industrie de la beauté : le manque de représentation des carnations foncées et l’absence de la culture africaine. Puis elle a trouvé une solution : créer ses propres palettes avec un packaging qu’on reconnaîtrait entre 100 000.

Croire en ses rêves et ses objectifs

C’est un principe assez bateau qui revient souvent. On nous ressort toujours cette phrase mais elle a offert tellement de fruits à ceux qui ont pris le temps de biens planter les graines.

Ne pas avoir peur de se diversifier

Elle a commencé avec des pinceaux et s’est retrouvée à créer de palettes. Dans certains domaines « se mouiller » peut-être très bénéfique.

N’hésites pas à me suivre sur insta : @ingenieuse.fr et si tu veux recevoir des mails tous les dimanches sur l’entrepreneuriat clique ici pour t’inscrire à ma Newsletter ! 

Evidemment, si tu veux aller plus loin, tu peux te procurer mes ebooks => clique ici pour y accéder. 

Sur ce, prends soin de toi ma belle et n’oublie pas que la seule façon de faire du bon travail est d’aimer ce que tu fais 😘

5 commentaires

  1. Gogognon a dit :

    Vraiment c’est une belle histoire j’ai compris que avant toute chose il faut de la remarque autour de nous créer la solition à un besoin ensuite de la réflexion pour implanter la solution suivie de la volonté de vouloir tout changer et aider car toute innovation doit venir forcément dans le but de changer,aider quelqu’un et quelque peut importe qui tu es tu as le pouvoir de changer quelque dans le monde peut importe si tu es pauvre ou riches tout dépend de la confiance que tu as de toi

    1. Tu as tout à fait raison ! C’est exactement ça 🔥 La confiance et l’estime de soi sont des notions tellement importante !!

  2. Hi there, of course this paragraph is really fastidious and I have learned lot of things from it on the topic of blogging. thanks. Mireille Heinrick Eupheemia

  3. Selem je me présente, je m’appelle rhm ( c’est un surnom) j’ai 17 ans et j’aimerai ouvrir mon entreprise de location de voiture car je sais que je veux faire ça. Le soucis c’est que je sais même par où commercer ? J’aimerai tellement que tu m’aide……

    1. Salut Rhm ! Renvoie-moi un message sur Instagram en me parlant de ton projet, ce sera plus simple !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.